Octavio Fernandez &
Flavia Morari

Flavia Morari est brésilienne, et a commencé la danse à l’âge de sept ans, le tango à douze. Elle étudie également d’autres disciplines –ballet, contemporain, cirque et théâtre, avant de parfaire son tango à Buenos Aires. Elle y sera formée auprès du Pibe Avallenida mais aussi d’autres maestros tels que Chicho, Javier Rodriguez, Mario Morales, Julio Balmaceda, Carolina Boaventura, Aldana Silveyra… Elle danse à Caminito, dans des milongas mondialement reconnue comme la Viruta, et développe son expérience dans l’enseignement commencée au Brésil. Après Amsterdam, c’est aujourd’hui à Bruxelles que Flavia décide de partager son savoir et son art de vivre, avec le projet Tango Factory.

Octavio Fernandez

Octavio Fernandez était passionné de tango à l’adolescence, dans un environnement familial où tango, folklore et rock and roll se mêlaient à chaque rencontre. Mauricio Seifert et Rodolfo Dinzel, ont guidé leurs premières années d’étude du tango de danse. Il était un athlète fédéré en football, handball, paddle et tennis. Le tennis l’a amené à concourir à un niveau professionnel et à jouer en tant qu’instructeur. Il a étudié à l’ISEF N1, “Dr. Enrique Romero Brest “, la carrière de professeur d’éducation physique. En 2007, Octavio obtient la 3ème place du «Salon Tango World Championship». Cette même année, il commence à travailler comme danseur professionnel, dans l’émission “Sensaciones de Tango” au célèbre Café Tortoni, dont il continue à faire partie de son équipe d’artistes. En 2009, il fait partie de la célèbre compagnie “Tango x2”, dans le cadre du Festival International “Latinoamericando” à Milan, en Italie. Le 20 juin 2010, participe aux célébrations de la “Journée du Drapeau”, à Imperia (Ligurie), ville originale de la famille de Manuel Belgrano. Événement organisé par l’Ambassade d’Argentine en Italie. En tant qu’enseignant et danseur, il est convoqué par différents festivals à travers le monde: Uruguay, Colombie, Chili, Italie, Allemagne, France, Ecosse, Finlande, Belgique, Hollande, Turquie, Corée, entre autres. Il visite également des communautés de tango à l’intérieur du pays et contribue à des événements de solidarité, tels que: pour les victimes de l’avalanche de Catamarca en 2009 et les inondations de 2013 à La Plata. Au cinéma, il a participé à “Fermin, Glorias de Tango”. Le film argentin, interprété par de grands acteurs argentins, a été créé en avril 2014. En vidéo, il figure dans le clip musical “La faccia della luna” du célèbre groupe de rock italien “Tre allegri ragazzi morti”. Son intérêt et sa passion pour la musique citoyenne ont conduit Octavio Fernandez à être l’un des DJ les plus reconnus du moment. Depuis quatre ans, il co-organise “El Yeite Tango Club”, l’une des milongas les plus populaires de Buenos Aires, ainsi que “El Yeite Tango Festival”, où professeurs, danseurs et musiciens sont conviés à une semaine d’activités pour Le public, sa danse élégante, mais en même temps pleine de fraîcheur, a grandi grâce aux heures et heures de danse dans les milongas de Buenos Aires à Buenos Aires, l’influence de grands danseurs de tango et de maîtres contemporains, ainsi que l’essence de les vieux milongueros se reflètent dans chaque pas qu’il fait sur une piste de danse

Flavia Morari

Flavia Morari est brésilienne, et a commencé la danse à l’âge de sept ans, le tango à douze. Elle étudie également d’autres disciplines –ballet, contemporain, cirque et théâtre, avant de parfaire son tango à Buenos Aires. Elle y sera formée auprès du Pibe Avallenida mais aussi d’autres maestros tels que Chicho, Javier Rodriguez, Mario Morales, Julio Balmaceda, Carolina Boaventura, Aldana Silveyra… Elle danse à Caminito, dans des milongas mondialement reconnue comme la Viruta, et développe son expérience dans l’enseignement commencée au Brésil. Après Amsterdam, c’est aujourd’hui à Bruxelles que Flavia décide de partager son savoir et son art de vivre, avec le projet Tango Factory.

%d blogueurs aiment cette page :